News Ticker

Créer des liens et bâtir une communauté — Entretien avec Marcellus Cadd

Nous avons présenté pour la première fois Marcellus Cadd (atreides_78723) en 2020 pour son blog Geocaching While Black et son implication dans la communauté geocaching. Son engagement pour améliorer le géocaching et sa passion pour le jeu nous avaient inspirés. Depuis notre dernière conversation, l’actualité de Marcellus a été riche — davantage de caches, davantage de blogs, et même un article de la National Public Radio qui l’a mis en valeur lui et son message. Nous l’avons interrogé sur ce sujet et bien d’autres dans cette interview.

Marcellus à un Event

On vous a présenté pour la première fois sur le Blog Géocaching en 2020. Il s’en est passé des choses depuis ! Quoi de neuf pour vous et votre blog Geocaching While Black ?

La principale nouveauté, c’est que je viens de terminer le challenge Kansas 105 County ! C’est maintenant mon sixième État terminé, avec le Nouveau-Mexique, l’Oklahoma, l’Arkansas, la Louisiane et (bien sûr) le Texas. Je me suis également aventuré dans plusieurs autres États (Nevada, Indiana et Dakota du Sud, pour n’en citer que quelques-uns). J’ai participé à quelques Méga Events et j’en ai d’autres en vue pour cette année. J’arrive bientôt à ma quatrième année de géocaching et d’écriture. J’ai l’impression que cette année est passée moins vite que la précédente, mais elle a quand même été bien remplie !

Peu de temps après votre interview avec Géocaching, NPR vous a contacté pour un reportage. Comment avez-vous vécu le fait de partager vos expériences avec un grand média américain ?

C’était un peu dingue, en fait. Je ne pouvais pas imaginer quelque chose d’aussi important que d’être interviewé par vous tous. L’idée même du NPR était inimaginable ! C’est aussi une chose très différente d’écrire sur un sujet ou de le dire à haute voix. C’est une audience très différente également.

Mais si je pouvais ouvrir les gens à quelque chose de nouveau, impossible de refuser. La meilleure chose dans tout ça, c’était d’entendre les voix de mes filles à la radio. La partie la plus difficile était de m’entendre moi-même !

2022 est l’Année de la Pose. Vous êtes un poseur de caches, mais vous écrivez également dans votre blog les expériences que vous avez vécues en trouvant des caches dans différentes régions. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui songe à poser sa première géocache ?

Cela peut sembler à la fois évident et stupide à dire, mais je conseillerais à un nouveau poseur de créer sa première cache près de chez lui. C’est la zone autour de chez soi qu’on connait le mieux. Ça facilite également les maintenances. Je lui dirais aussi que toutes les caches n’ont pas besoin d’être extraordinaires. Les caches travaillées et intéressantes sont toujours les bienvenues, mais le simple fait de trouver une boite est suffisant pour tout le monde. D’ailleurs, une cache commune peut parfois se transformer en une excellente cache avec juste une petite modification.

Quel conseil donneriez-vous aux poseurs expérimentés ?

L’expérience que vous proposez aux géocacheurs est aussi importante que la cache elle-même, peut-être même plus. J’ai rencontré des caches difficiles qui m’ont laissé moins enthousiaste que des caches simples et “ennuyeuses”. Aucune créativité ne peut sauver une cache en mauvais état et mal entretenue. Cela peut signifier une meilleure maintenance ou peut-être l’archivage de celles dont vous ne voulez plus vous occuper. Il n’y a rien de mal à remplacer par quelque chose de mieux. Au final, personne ne veut se lancer dans une chasse au trésor pour être récompensé par un contenant tout juste sauvé de la poubelle.

Lisez l’interview complète en anglais.


Source: Geocaching

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.

Translate »
UA-60859832-1
%d Bloggern gefällt das: