News Ticker

Surmonter l’épreuve des caches non trouvées (DNFs)

La recherche d’une cache qui s’achève par un DNF peut être une expérience frustrante. Vous cherchez et cherchez encore autour des coordonnées, soulevant chaque pierre et chaque branche d’arbre, mais sans l’ombre d’un logbook en vue. Cela dit, avec un petit changement de perspective, loguer un DNF devient le premier chapitre d’une anecdote épique de geocaching au lieu d’être un épisode de frustration.

Loguer un DNF n’est pas synonyme de défaite. Au contraire, considérez cela comme la préparation d’un retour fracassant dans le future lorsque vous trouverez la cache et transformerez ce froncement de sourcils bleu en un smiley jaune flamboyant. Nous avons demandé à des géocacheurs sur Facebook de nous faire part de leurs anecdotes de DNFs vengés en en partageons quelques-unes ici. Lire les histoires ci-dessous.

Une D5/T1 avait été publiée le 4 mai 2017 pas trop loin de chez moi alors je pensais que je ferai le FTF (premier à trouver). J’ai effectivement fait le FTF mais 6 mois plus tard le 11 novembre 2017. Mon géo-pote et moi estimons avoir passé au moins 25 heures de recherches atrocement minutieuse, cataloguant toutes les choses qui n’étaient pas la cache. Le STF (second à trouver) a été fait 10 mois après nous.
-Mary E.

Une cache au fin fond d’une forêt écossaise isolée, non trouvée depuis 5 ans et sur laquelle j’avais fait un DNF 3 ans auparavant. Un peu un voyage du style le retour de la vengeance … je suis parti de la voiture en fin d’après-midi avec à peine assez de lumière du jour pour y aller et revenir, rien à grignoter, rien à boire, sans autres vêtements, sans torche … juste moi, mon chien et mon téléphone sans réseau, avec seulement les données de la cache téléchargées. Un ami du poseur de la cache qui a effectué une visite de maintenance m’a fait savoir que la cache était toujours bien en place et mes 3 années d’expérience supplémentaires en géocaching m’ont permis de trouver la cache plutôt rapidement, ce qui fait que j’ai pu retourner à ma voiture environ 10 minutes avant que la nuit ne tombe complètement.
-Kevin S.

Rappel : quand vous sortez faire du géocaching, prévoyez toujours de l’eau, des vêtements chauds et prévenez quelqu’un qui sait où vous vous trouvez !

GC2F4VJ – Pilot Peak. Vaincu par Dame Nature la première fois juste avant d’atteindre le sommet. Je suis revenu un mois plus tard pour enfin trouver la cache. Elle avait été posée environ deux ans auparavant. Les choses complètement dingues que l’on fait pour un FTF. Trois autres personnes l’ont loguée après nous. La dernière personne qui l’a loguée remonte à 2018 si jamais quelqu’un recherche une cache délaissée.
-Tim P.

Notre première grande randonnée en Ecosse. La première journée nous n’avons pas réussi à atteindre le sommet. La seconde journée nous avons pris le long chemin tout autour, et nous avons atteint le sommet et la cache. Superbe expérience.
-Kevin R.

Quels sont vos conseils pour trouver une cache lorsqu’il s’agit de votre seconde tentative ? Avez-vous déjà vengé un DNF ? Partagez dans les commentaires ci-dessous !


Source: Geocaching

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.

Translate »
UA-60859832-1
%d Bloggern gefällt das: