News Ticker

Récit de voyage : Le Sacre des Couleurs

Les membres du personnel du Geocaching HQ assistent à des dizaines de Méga et Giga-Events tout autour du globe, serrant des mains, partageant des aventures et bien sûr, en faisant quelques caches ! Emily (MychaelAnne) est comptable au HQ. Elle est récemment allée en France pour participer au Mega-Event du Sacre des couleurs (GC7Q03H). Voici son histoire.

Quand nous sommes arrivés à Reims, mon fiancé et moi avons eu tout juste le temps de nous balader dans la ville et de voir la cathédrale Notre-Dame de Reims, là même où les rois ont été couronnés pendant plus de 800 ans. C’était parfait pour se mettre dans l’ambiance du Mega-Event du week end : Le Sacre des couleurs. Michèle, de l’équipe d’organisation, nous a récupérés vendredi matin pour nous faire visiter le pays du champagne. Elle nous a montré différents villages où elle a vécu avec sa famille, et nous avons pu apprécier la vue sur de nombreux vignobles et la campagne environnante avant de nous diriger vers Sainte-Ménéhould, le lieu du Méga. Une fois arrivés sur les lieux de l’event, nous avons rencontré le reste de l’équipe organisatrice, et terminé dignement cette journée autour de quelques coupes de champagne.

En soirée, nous avons participé au meet and greet. Un des géocacheurs que j’ai rencontré ce soir là m’a fait remarquer que le meet and greet d’un Méga français est l’event le plus important du week end. C’est le moment pour la communauté de se poser autour d’une table et de manger ensemble, de partager des histoires, avant que les choses sérieuses commencent. En ce qui me concerne, je partage cet avis. J’ai rencontré de nombreuses personnes et partagé beaucoup de conversations ce vendredi.

Le jour du Méga-Event, il y avait foule ! L’événement avait lieu dans les locaux d’un établissement scolaire pour enfants handicapés. Les élèves de l’établissement se sont vraiment impliqués dans tous les aspects de l’Event ! Ils ont cuisiné des plats et gâteaux, et nous ont même servi un petit déjeuner maison, déambulant avec des plateaux chargés de bonnes choses. L’équipe d’organisation a disposé un peu partout de nombreuses activités originales pour ces enfants, comme un stand où ils vendaient des meubles en palettes qu’ils avaient fabriqués et de belles œuvres d’art qu’ils avaient réalisées eux-mêmes.

A midi, tout le groupe de géocacheurs s’est réuni pour un flash mob qui a donné lieu à une photo prise d’un drone. L’équipe a brillamment réussi à structurer les tracés, si bien que les participants ont rapidement rempli le dessin sans qu’il soit nécessaire de tout diriger. Et sitôt la photo prise, les participants se sont éparpillés pour aller chercher des caches, évidemment !

L’une des activités prévues lors de l’Event était une session de géocaching en canoë sur une rivière ! Heureusement qu’il faisait chaud ce jour-là, parce que nous étions à peine installés dans le canoë que nous avons été aspergés d’eau et complètement trempés ! Au cours du voyage, nous avons fait la connaissance de deux géocacheurs qui occupaient le canoë derrière le nôtre, en atteignant l’une des premières caches sur la rivière (Il y avait environ 15 caches sur notre trajet). J’ai fini par sortir du canoë pour aller chercher la cache afin qu’on la signe tous, en me couvrant légèrement de boue au passage. A partir de là, nous avons uni nos forces pour trouver les autres. Nous avons passé un super moment à nous aider les uns les autres à atteindre une cache, à nous relayer pour les trouver, à nous éviter mutuellement de partir à la dérive. Le trajet a été l’occasion de pas mal de rires et de gaffes, mais par chance nous n’avons fait tomber aucune cache (ou logbook) à l’eau !

Le lendemain, nous avons conclu ce weekend par un CITO (Cache In Trash Out®). Il y avait tant de géocacheurs en train de ramasser les déchets dans les bois et sur les sentiers que, le temps que mon groupe atteigne les sentiers, il ne restait plus grand-chose à ramasser. Mais bon, nous avons ramassé tout ce que nous voyions, et nous avons quand même réussi à dénicher un pneu !


Le groupe dans son ensemble a fait du super boulot et laissé les sentiers impeccables de propreté. Avec mon groupe, nous nous sommes retrouvés sur un sentier plutôt à l’abandon, mais nous avons activé nos géo-sens afin de retrouver notre chemin jusqu’au point de départ sans être trop perdus. Ca a été une ballade fabuleuse, et nous avons même réussi à trouver quelques caches au passage !


Source: Geocaching

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.